Contact Us

Use the form on the right to contact us.

You can edit the text in this area, and change where the contact form on the right submits to, by entering edit mode using the modes on the bottom right. 

           

123 Street Avenue, City Town, 99999

(123) 555-6789

email@address.com

 

You can set your address, phone number, email and site description in the settings tab.
Link to read me page with more information.

Corps Noir | Installation performance

Après Questcequetudeviens?, Aurélien Bory poursuit son travail avec Stéphanie Fuster. Ici la danseuse est enfermée dans un cube noir. Le corps nu, elle s’agite, s’échauffe, laisse son empreinte sur les parois translucides du monolithe.

CORPS NOIR

CORPS NOIR

INSTALLATION-PERFORMANCE D’AURELIEN BORY
CIE 111 / FRANCE

DIM 19 MARS / 15H / 17H

AVEC LES MUSÉES
DE LA VILLE DE STRASBOURG


Entrée libre dans le cadre
du Week-end de l’art contemporain
AU MAMCS
12+ / 45’

CRÉATION

www.cie111.co


À VOIR AUSSI QUESTCEQUETUDEVIENS?

Après Questcequetudeviens?, Aurélien Bory poursuit son travail avec Stéphanie Fuster. Ici la danseuse est enfermée dans un cube noir. Le corps nu, elle s’agite, s’échauffe, laisse son empreinte sur les parois translucides du monolithe. L’image figée est celle d’une chorégraphie en suspens. Comme un spectre qui va et vient sur notre rétine, les traces blanches s’évanouissent aussitôt que la chaleur se dissipe. Pour réapparaître aux prochains contacts. Ce corps rayonnant est aussi un corps frémissant : les sons amplifiés des frottements résonnent dans les couloirs du Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg.

Cette installation-performance s’inscrit dans la continuité des recherches d’Aurélien Bory. Son intérêt pour les sciences influence son esthétique. Ses œuvres sont animées par la question de l’espace et du corps. Il ne conçoit son travail théâtral que dans le renouvellement de la forme, en laissant de la place à l’imaginaire du spectateur. Le metteur en scène développe un théâtre physique, singulier et hybride, à la croisée de nombreuses pratiques. Aurélien Bory fonde la Cie 111 en 2000. Il a présenté au TJP Sans objet, Plan B et Plexus.

INSTALLATION-PERFORMANCE D’AURÉLIEN BORY / AVEC STÉPHANIE FUSTER / LUMIÈRE ARNO VEYRAT / SONORISATION STÉPHANE LEY / CONCEPTION TECHNIQUE INSTALLATION PIERRE DEQUIVRE, STÉPHANE DARDÉ / AUTOMATISME STÉPHANE DARDÉ, DAVID PUYOOU / RÉGIE PLATEAU STÉPHANE DARDÉ / RÉGIE GÉNÉRALE ARNO VEYRAT / DIRECTION DES PRODUCTIONS FLORENCE MEURISSE / CHARGÉE DE PRODUCTION MARIE RECULON / ATTACHÉE DE COMMUNICATION, RELATIONS PUBLIQUES SARAH POIROT / DÉVELOPPEMENT À L’INTERNATIONAL BARBARA SUTHOFF / PRESSE DOROTHÉE DUPLAN & FLORE GUIRAUD ASSISTÉES D’EVA DIAS (AGENCE PLAN BEY)

Aurélien Bory inszeniert Stéphanie Fuster. Die Tänzerin ist in einem schwarzen Würfel eingeschlossen. Ihr nackter Körper, durch die Bewegung erhitzt, hinterlässt einen Abdruck auf den durchscheinenden Wänden. Die weißen Spuren der Haut verdunsten, wenn die Wärme schwindet. Und erscheinen wieder beim nächsten Kontakt, dessen Reibungsgeräusche, verstärkt, in den Gängen des Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg widerhallen. 

Aurélien Bory directs Stéphanie Fuster. The dancer is locked in a black cube. Naked, she wriggles, warms up and leaves prints of her body on the translucent walls. The white marks her skin makes vanish as soon as the heat decreases, only to reappear at the next contact. The rubbing sounds are amplified and resonate in the corridors of Strasbourg’s Musée d’Art Moderne et Contemporain.

Vidéo