Contact Us

Use the form on the right to contact us.

You can edit the text in this area, and change where the contact form on the right submits to, by entering edit mode using the modes on the bottom right. 

         

123 Street Avenue, City Town, 99999

(123) 555-6789

email@address.com

 

You can set your address, phone number, email and site description in the settings tab.
Link to read me page with more information.

ALORS CARCASSE

Mais qui donc est Carcasse ? Héros immobile, pétri d’impossibilité à agir, qui refuse de participer au flux du monde comme de se construire dans le regard des autres ? La metteuse en scène Bérangère Vantusso appréhende le personnage principal de ce poème en prose de Mariette Navarro comme un corps fictif traversé d’images fugaces. Acteurs et marionnettistes font résonner de manière polyphonique cette langue aussi douce que radicale.
Spectacle. Théâtre d’objet, de matière. Marionnette à partir de 14 ans.

ALORS CARCASSE

BÉRANGÈRE VANTUSSO
COMPAGNIE TROIS-SIX-TRENTE

FRANCE / CRÉATION

MER 12 FÉV / 20H
JEU 13 FÉV / 19H
VEN 14 FÉV / 20H

GRANDE SCÈNE
DÈS 14 ANS / 90MN

Mais qui donc est Carcasse ? Figure aussi fragile qu’obstinée se tenant debout sur un seuil qu’il voudrait franchir sans savoir ni pourquoi ni comment ? Ce poème en prose de Mariette Navarro (prix Robert Walser en 2012), formée à la dramaturgie à l’École du TNS, a quelque chose du Bartleby d’Herman Melville dans son refus obstiné, mais aussi du Plume d’Henri Michaux aux prises avec le monde, avec les autres, avec l’époque. Carcasse voudrait être contre, mais doit faire avec. La metteuse en scène Bérangère Vantusso l’appréhende comme un corps fictif, évanescent, qu’il serait vain d’incarner. La langue déployée avec radicalité et douceur dessine à grands traits ses territoires intérieurs, ses désirs et ses attentes immatérielles. Acteurs, marionnettistes font résonner les images de manière polyphonique. Sur scène, une série de tiges en bois matérialise des cadres qui, manipulés, forment une grande carcasse composant autant un personnage qu’une montagne, une grande marionnette, un décor, un sentiment. Une image fugace et pourtant étrangement familière, familièrement étrangère. Cet être omniscient nous apparaît aussi bien en lui-même qu’en dehors, ange malicieux le surplombant et se jouant de lui tel un pantin. Les « plusieurs » qui l’entourent sont les marionnettistes de ce héros immobile, pétri d’impossibilité à agir, refusant de participer au flux du monde comme de se construire dans le regard des autres.

Comédienne formée au Centre dramatique national de Nancy, Bérangère Vantusso aborde pour la première fois la marionnette en 1998, alors qu’elle étudie à la Sorbonne Nouvelle. Elle reconnaît d’emblée dans cet art le point crucial de son questionnement quant à l’incarnation et à la prise de parole scéniques. Elle collabore avec François Lazaro, Emilie Valantin, Michel Laubu ou encore Sylvie Baillon. En 1999, elle réunit autour d’elle plusieurs artistes et fonde la compagnie trois-six-trente dont elle met en scène tous les spectacles. Elle y a affirmé une identité où se rencontrent théâtre et marionnette contemporaine à travers l’hyperréalisme jusqu’en 2018. Depuis janvier 2017, elle dirige le Studio-Théâtre de Vitry. Elle a présenté au TJP Le Rêve d’Anna, L’Institut Benjamenta, Le Cercle de craie caucasien et Longueur d’ondes.

troissixtrente.com

EN LIEN AVEC LE SPECTACLE

La séance du jeudi 13 février à 19h
sera interprétée en langue des signes.

CHANTIER ENTRE JEUNES & ADULTES
BÉRANGÈRE VANTUSSO 
> SAM 15 FÉV
DE 14H À 17H
GRANDE SCÈNE

Crédit photo Ivan Boccara

Who is Carcasse? A hero who won’t move, who can’t bring himself to act, who refuses to take part in the ebb and flow of life, or to face himself in the eyes of others? Director Bérangère Vantusso approaches the protagonist of Mariette Navarro’s prose poem as a fictional body shot through with fleeting images. Actors and puppeteers bring this sweet yet radical language to life and make it sing with many voices.

Eine Figur, so zart wie eigensinnig, steht auf einer Schwelle, die sie überschreiten möchte, ohne zu wissen wie und warum. Das radikale Prosagedicht von Mariette Navarro erinnert in seiner hartnäckigen Verweigerung an Herman Melvilles Bartleby, der mit der Welt, mit den anderen, mit seiner Zeit ringt. Holzstäbe lassen flüchtige Bilder entstehen, die den ungreifbaren Körper von Carcasse durchziehen.

TEXTE DE MARIETTE NAVARRO / MISE EN SCENE BERANGERE VANTUSSO / AVEC BORIS ALESTCHENKOFF, GUILLAUME GILLIET, CHRISTOPHE HANON, SOPHIE RODRIGUES,STEPHANIE PASQUET / DRAMATURGIE NICOLAS DOUTEY / COLLABORATION ARTISTIQUE PHILIPPE RODRIGUEZ-JORDA / SCENOGRAPHIE CERISE GUYON / COSTUMES SARA BARTESAGHI GALLO & SIMONA GRASSANO / CREATION SONORE GERALDINE FOUCAULT / LUMIERE FLORENT JACOB / ASSISTANAT A LA MISE EN SCENE LAURA FEDIDA / REGIE GENERALE PHILIPPE HARIGA / REGIE SON VINCENT PETRUZZELLIS : PRODUCTION-DIFFUSION ANAÏS ARNAUD