Contact Us

Use the form on the right to contact us.

You can edit the text in this area, and change where the contact form on the right submits to, by entering edit mode using the modes on the bottom right. 

           

123 Street Avenue, City Town, 99999

(123) 555-6789

email@address.com

 

You can set your address, phone number, email and site description in the settings tab.
Link to read me page with more information.

DADAAA - Spectacle jeune public à partir de 2 ans

Le Dadaïsme marqua par sa liberté créatrice et son irrévérence. Pour les plus jeunes spectateurs, Amélie Poirier reproduit des marionnettes cubistes et minimalistes de Sophie Taeuber-Arp et des photomontages d’Hannah Höch.  Une performance électroacoustique inspirée par les poèmes d’Hugo Ball et Tristan Tzara. Spectacle Marionnette à partir de 2 ans.

DADAAA

AMÉLIE POIRIER
LES NOUVEAUX BALLETS
DU NORD-PAS-DE-CALAIS
FRANCE

CRÉATION - PREMIÈRES

JEU 21 MARS / 9H15 & 10H45
VEN 22 MARS / 9H15 & 10H45
SAM 23 MARS / 10H & 17H
DIM 24 MARS / 17H
MAR 26 MARS / 9H15 & 10H45
MER 27 MARS / 9H15 & 10H30
JEU 28 MARS / 9H15 & 10H45

TJP PETITE SCÈNE

DÈS 2 ANS / 30’

Pied de nez à la rigueur des conventions et aux batailles idéologiques du début du XXe siècle, le Dadaïsme marqua, par sa liberté créatrice langagière et son irrévérence, l’imaginaire de nombreux artistes. Pour les plus jeunes spectateurs, Amélie Poirier se plait ici à reproduire à échelle variée des marionnettes cubistes et minimalistes de Sophie Taeuber-Arp et des photomontages d’Hannah Höch. Le tout dans une performance sonore inspirée par les poèmes d’Hugo Ball et Tristan Tzara où la parole devient davantage matière que sens.
Trois danseurs-marionnettistes et un contre-ténor performeur nous plongent dans un monde imaginaire, un univers plastique qui fait se rejoindre espace sensoriel et questionnements politiques portés par l’esprit Dada. « Il y a des paroles filantes laissant une trace légère trace de majesté derrière leur sens à peine de sens... » écrivait Tzara. Dada n’a ni queue ni tête. Dada colle, agrège, mélange, travestit… Dada se moque. Et qui mieux que les enfants sont Dada ?
Ce spectacle chorégraphique, marionnettique et sonore met aussi volontairement en jeu des objets d’art créés par des femmes. Il questionne la visibilité des artistes féminines dans le champ de la création.

 

Créés en 2016 à Lille, Les Nouveaux Ballets du Nord-Pas de Calais font suite à la fin de l’expérience collective du Collectif XXY. Pensés comme une maison de production autogérée, ils explorent les relations corps/texte/objets/matières en lien avec des problématiques contemporaines.
Formée au Théâtre École du Phénix (Valenciennes) puis au Conservatoire de Lille en Art dramatique, Amélie Poirier poursuit sa formation au Conservatoire d’Amiens en Arts de la marionnette puis à l’École nationale supérieure des Arts de la Marionnette de Charleville-Mézières. Elle est artiste associée aux Nouveaux Ballets et au Théâtre des Illets, CDN de Montluçon-Auvergne.
Elle développe des projets artistiques en lien avec des territoires et des habitants, créant des spectacles mais aussi des films. L’espace du castelet se retrouve souvent transposé à grande échelle dans des pièces qui s’approprient chorégraphiquement le langage des marionnettistes. Le texte se veut une écriture du réel, quasi documentaire, réalisée à partir d’entretiens, qui agit comme une matière à la fois théâtrale et musicale.

nouveauxballets.fr

Crédits photos Gervaise Gournay

EN LIEN AVEC LE SPECTACLE

Chantier COI D’AUTRE
Amelie Poirier       
SAMEDI 23 MARS DE 10H A 12H
Aubette 1928 - place Kléber
En partenariat avec les musées de Strasbourg


Schöpferische Freiheit und Respektlosigkeit prägten den Dada. Für unsere jüngsten Zuschauer baut Amélie Poirier kubistische und minimalistische Marionetten von Sophie Taeuber-Arp nach und verwendet Fotomontagen von Hannah Höch. In der elektroakustischen Performance lassen uns drei Tänzer-Marionettenspieler und ein Contratenor in eine plastisch-sinnliche Welt eintauchen. Dada hat weder Hand noch Fuß, Dada klebt, mischt, verkleidet. Wer wäre Dada, wenn nicht die Kinder?

Dadaism is marked by its creative freedom and its irreverence. Amélie Poirier reproduces the cubist and minimalist puppets of Sophie Taeuber-Arp and Hannah Höch’s photomontages for younger audiences. An electroacoustic performance inspired by the poems of Hugo Ball and Tristan Tzara. Three dancer-puppeteers and a countertenor plunge us into a universe where sensory space and political questions come together, driven by the spirit of Dada where Dada has neither head nor tail. Where Dada sticks, mixes, twists. Who are better Dadaists if not children?

REGARD MARIONNETTIQUE CARINE GUALDARONI / CONSTRUCTION DES MARIONNETTES  AUDREY ROBIN ASSISTEE DE CARINE GUALDARONI / AVEC  JESSIE-LOU LAMY-CHAPPUIS EN ALTERNANCE AVEC CLEMENTINE VANLERBERGHE, YVES MWAMBA, MARTA PEREIRA ET LE CONTRE-TENOR MATHIEU JEDRAZAK / LUMIERE AUDREY ROBIN.