Contact Us

Use the form on the right to contact us.

You can edit the text in this area, and change where the contact form on the right submits to, by entering edit mode using the modes on the bottom right. 

           

123 Street Avenue, City Town, 99999

(123) 555-6789

email@address.com

 

You can set your address, phone number, email and site description in the settings tab.
Link to read me page with more information.

LES GÉOMÉTRIES DU DIALOGUE - Spectacle jeune public à partir de 7 ans

Petite fille, Nikki est sans visage : une boîte noire le recouvre, support à toutes les rêveries. Dans ce roman graphique sans parole, deux plasticiennes donnent vie à un récit initiatique accessible aux enfants qui se cherchent comme aux adultes qui aimeraient se perdre un peu… Spectacle jeune public à partir de 7 ans

LES GÉOMÉTRIES
DU DIALOGUE

JUSTINE MACADOUX & CORALIE MANIEZ
JUSCOMAMA
FRANCE

CRÉATION
COPRODUCTION

MER 3 AVRIL / 10H & 15H
JEU 4 AVRIL / 9H30 & 14H15
VEN 5 AVRIL / 10H & 20H
SAM 6 AVRIL / 18H
DIM 7 AVRIL / 17H

TJP PETITE SCÈNE

DÈS 7 ANS / 55’

C’est l’histoire d’une jeune femme, de la manière dont elle s’est figée dans son identité. De comment elle apprend, peu à peu, à y réintroduire de la souplesse. Nikki est une petite fille sans visage. Une boîte noire le recouvre, support à toutes les rêveries. Cette représentation littérale d’une enfant timide qui aime dessiner et de sa famille, est aussi une métaphore de leur rapport à leur propre identité. Les faces en ardoise, portées comme des masques, sont les supports de dessins évolutifs réalisés à vue qui composent une sorte de roman graphique incarné.
Dans ce spectacle sans parole, concret et existentiel, deux plasticiennes donnent vie à un récit initiatique accessible aux enfants qui se cherchent comme aux adultes qui aimeraient bien, parfois, se perdre un peu. Face à sa mère qui se maquille pour faire émerger, chaque jour, un visage immuable, Nikki va s’inventer le sien, se trouver en perdant une part d’elle-même. Devenue adulte, engoncée dans une identité rigide, elle cherchera à réintroduire du jeu dans son existence. À la manière d’un Jacques Tati, des effets sonores colorent une partition constituée de bruits et de boucles d’effets superposés.

 

Justine Macadoux se forme en sculpture aux Arts appliqués (Paris) avant de se diriger, par le biais du clown et du mime, vers la marionnette. Diplômée de l’École nationale supérieure des Arts de la Marionnette de Charleville-Mézières, elle travaille depuis comme interprète avec Jean-Pierre Larroche, Alice Laloy ou encore Claire Dancoisne. Elle conçoit également des mationnettes  avec le collectif Mazette ! pour Alice Laloy, Sylvain Maurice, Simon Delattre. Elle interprète Wax de Renaud Herbin.

Suite à un Master Cinéma (Paris III), Coralie Maniez rejoint le théâtre via le masque, la marionnette et la scénographie. Peintre-sculptrice aux ateliers de décor de la MC93 de Bobigny, elle construit également des marionnettes et accessoires pour la Cie Philippe Genty, Cie Bouche à Bouche, Le collectif Mazette !. Elle travaille parallèlement en tant que metteure en scène et marionnettiste avec Emilie Chevrillon, Cécile Vitrant, Alan Payon ou encore Natyelli Mora.

juscomama.com

Crédits photos Nicolas Ligeon & Coralie Maniez

EN LIEN AVEC LE SPECTACLE

RENCONTRE AVEC LES ARTISTES
A l’issue de la représentation VENDREDI 5 AVRIL 20H

PREMIERE FOIS
Coralie Maniez
SAMEDI 6 AVRIL DE 15H A 17H
TJP PETITE SCENE


Nikki ist ein kleines Mädchen ohne Gesicht: ein übergestülpter schwarzer Kasten trägt Träumereien aller Arten. Auf seinen Schieferseiten, die wie Masken wirken, entstehen vor den Augen der Zuschauer Zeichnungen. Klangeffekte färben die Partitur aus Geräuschen und Überlagerungseffekten. Graphisch, ohne Worte hauchen zwei Plastikerinnen einer initiatorischen Erzählung Leben ein - für Kinder, die sich suchen, genauso wie für Erwachsene, die sich ein wenig verlieren möchten.

Nikki, a little girl, has no face: a black box covers it, which serves as a canvas for all her daydreams. Evolutionary drawings done by sight appear on faces made of slate, worn like masks. Sound effects colour the score, made from noises and superimposed effects. In this graphic novel without words, two visual artists give life to an initiatory narrative accessible to children who would like to know themselves, as well as adults who would like to lose themselves.

 

CONCEPTION ET INTERPRETATION JUSTINE MACADOUX ET CORALIE MANIEZ / CO-ECRITURE ET DRAMATURGIE FRANÇOIS HIEN / CREATION SON ANTOINE AUBRY / REGIE GENERALE & CREATION LUMIERE MICHAËL PHILIS / SCENOGRAPHIE QUENTIN LUGNIER / REGARD EXTERIEUR BENJAMIN VILLEMAGNE / ADMINISTRATION DE PRODUCTION & DIFFUSION NICOLAS LIGEON