Contact Us

Use the form on the right to contact us.

You can edit the text in this area, and change where the contact form on the right submits to, by entering edit mode using the modes on the bottom right. 

         

123 Street Avenue, City Town, 99999

(123) 555-6789

email@address.com

 

You can set your address, phone number, email and site description in the settings tab.
Link to read me page with more information.

LE PROJET

ÉDITO

L’ATTENTION AUX MOUVEMENTS DU MONDE

 
Pendant que Pierre Meunier tourne en dérision la démonstration d’un monde exagérément sans danger, modèle qui contamine peu à peu toutes les dimensions de la vie en société, Camille Boitel, lui, ne cesse de chercher le point de déséquilibre qui le mène irrémédiablement mais non sans humour à la chute, dans un décor où rien ne semble pouvoir encore soutenir son corps.

Loin des certitudes trop simplistes qui visent à nous rassurer de façon superficielle, les artistes Corps-Objet-Image avancent sur le terrain fragile de l’humain dans ce qu’il a de plus contradictoire et complexe. Rien a priori de bien rassurant... Accepter de les suivre dans cette exploration est un pas vers la possibilité de composer avec la matière même de la vie : l’incertain et l’indéterminé.

Si l'art a cette fonction d’établir le contact immédiat avec la réalité, d’en proposer, dans l’espace d’une sensibilité, des petites cosmogonies, et d’agencer des architectures intérieures, nées du monde et tournées vers le monde, prenons le risque de rencontrer ici l’inconnu. Dans l’ouverture à la poésie, la création nous engage à éprouver le sentiment radieux d'être en vie, par l’expérience physique des sons et des mouvements.

Le paysage Corps-Objet-Image continue à se déployer, à s’ouvrir, se ramifier, s’entremêler, s’intensifier… Cette saison est l’occasion de poursuivre l’investigation sur ce qui nous constitue en tant qu’humain à la lisière d’autres puissances d’agir, souvent non répertoriées. (Milieu & Alentour, Solo Capture, A poils, Ermitologie). Nous y voyons des corps traversés par les forces de l’imaginaire (Sécurilif, Ora, Une maison, Ma-Aïda), des langues physiques et poétiques (L’Écho des creux, Autour du domaine, Alors Carcasse, Blablabla), jusqu’aux murmures du monde (Variations #2 & #3, Pleine lune, Je suis là).

Le Centre dramatique national (CDN) de Strasbourg Grand Est affirme sans relâche sa double identité : celle d’un théâtre envisagé autrement par son approche transdisciplinaire, celle d’une maison traversée par toutes les générations.

Pour ouvrir la saison, à l’invitation du Festival Musica à Strasbourg, je prolonge mon solo Milieu d’un Alentour, installation sonore de matières animées, en collaboration avec le compositeur Philippe Le Goff (Césaré, Reims). Je suis aussi ravi de créer L’Écho des creux, nouvelle aventure tout public à partir de 3 ans, où les deux interprètes inventent des contours inattendus à leurs propres corps, dans une langue qui se cherche, bégaie, avance par surprise et association de sonorités. 

Nombreuses sont les occasions au CDN d’investir les espaces de découvertes et d’expérimentations avec les artistes (pratiques artistiques des Chantiers COI, Week-Ends et Radio Pratique(s), Laboratoire des spectateurs), autant d’opportunités de partager la richesse de nos perceptions. Chacun peut trouver son entrée pour se glisser dans ce formidable terrain de jeu.

Moment rare et intense, la festive biennale Les Giboulées 2020 apporte son lot de nouveautés dans l’actualité de la création des arts de la marionnette élargie, avec pour cette édition la possibilité de côtoyer au plus près les artistes et leur processus d’invention. 

La revue Corps-Objet-Image 04 consacrée aux Théâtres de l’attention[1] nous donne matière à penser et à prolonger la rencontre avec le sensible. « Fabriquer de nouvelles attentions, ce serait faire exister de nouveaux mondes possibles », nous souffle Jérémy Damian.

A partir de cette foisonnante programmation, je vous invite à scruter ce que ces « gestes attentionnels convoquent, instaurent ou composent, temporairement, fragilement, de cosmos habitables », à venir vivre des instants inédits et vous laisser agréablement dépayser.

Renaud Herbin

[1] sortie en version papier en mars 2020. www.corps-objet-image.com

 

TJP CENTRE DRAMATIQUE NATIONAL
STRASBOURG - GRAND EST

Le projet du TJP-Centre Dramatique National Strasbourg - Grand Est cherche à déployer et à rendre tangible la richesse de la création contemporaine, notamment en lien avec les arts de la marionnette. Ses trois grandes missions (Production, Diffusion et Recherche & Développement) définissent de multiples territoires d’expérimentation d’où émergent et se croisent les pratiques artistiques aussi bien professionnelles qu’amateurs. Les arts de la marionnette contemporaine questionnent les écritures d’aujourd’hui et proposent de nouvelles modalités de représentation, déploient une richesse infinie de formes qui, tout en s’appuyant sur des histoires et des techniques souvent ancestrales, s’actualisent, se renouvellent et nous surprennent.

Le projet du TJP - CDN Strasbourg - Grand Est vise à reconsidérer les pratiques artistiques engageant l’objet par jeux d’éclairages mutuels avec celles du corps et du mouvement, des arts visuels et de l’image. Il s’agit d’élaborer des articulations inattendues, de proposer des variations à nos façons de percevoir, à partir de cette triangulaire Corps-Objet-Image.

 

TJP CENTRE DRAMATIQUE NATIONAL
STRASBOURG - GRAND EST

The TJP-Centre Dramatique National Strasbourg - Grand Est's project seeks to unfurl the wealth of contemporary creation and make it tangible, especially in relation to the puppetry arts. Its three great missions (Production, Distribution and Research & Development) define numerous fields of experimentation out of which artistic practices, whether professional or amateur, emerge and intersect. Contemporary puppetry arts call into question today’s writing and put forth new modes of representation. They deploy an infinite wealth of forms which, whilst often drawing from ancestral stories and techniques, refresh and renew themselves, and surprise us.

The TJP - CDN Strasbourg - Grand Est’s project aims to reconsider the artistic practices which engage objects through an interplay with those of the body and movement, of visual arts and of the image. What is at stake here, starting from this Body-Object-Image triangulation, is the elaboration of unexpected articulations, offering variations to our ways of perceiving.