Contact Us

Use the form on the right to contact us.

You can edit the text in this area, and change where the contact form on the right submits to, by entering edit mode using the modes on the bottom right. 

         

123 Street Avenue, City Town, 99999

(123) 555-6789

email@address.com

 

You can set your address, phone number, email and site description in the settings tab.
Link to read me page with more information.

SEULE

Avec sa poétique du corps et ses compositions textiles, la plasticienne et metteuse en scène Christelle Hunot déploie une installation immersive ponctuée de performances. Chacun peut déambuler librement, au milieu de dessins, sculptures, reliques et broderies, mannequins et costumes. L’espace intime mais néanmoins partagé du plateau est une plongée au cœur d’un sujet fort, la maltraitance des enfants.
Théâtre d’objet, de matière. Marionnette à partir de 9 ans.

SEULE

CHRISTELLE HUNOT
LA BOBINE

FRANCE

MER 15 JAN / 15H
JEU 16 JAN / 10H / 19H
VEN 17 JAN / 10H / 14H15
SAM 18 JAN / 18H
DIM 19 JAN / 17H

GRANDE SCÈNE
DÈS 9 ANS / 80MN

Avec sa poétique du corps et ses compositions textiles, la plasticienne et metteuse en scène Christelle Hunot déploie une installation immersive ponctuée de performances. Au milieu de dessins, sculptures, reliques et broderies, des mannequins et des costumes sont portés par des structures autour desquelles chacun déambule librement. L’espace intime mais néanmoins partagé du plateau est une immersion au cœur d’un sujet fort : la maltraitance des enfants. S’inspirant esthétiquement de la culture vernaculaire de masques et de costumes japonais, une danseuse-interprète donne corps à des divinités protectrices de l’enfance. Leur disposition spatiale marque la différence entre la mémoire, la présence de la maltraitance et le chemin de résilience. À l’instar d’un abécédaire brodé sur des livres-textiles, de kimonos peints ou de sculptures organiques, le spectateur est invité, entre contemplation et interaction, à explorer cette installation. Elle fait surgir des émotions et aborde la réconciliation. Ce temps de visite pousse le public à une expérience esthétique : d’une découverte par le toucher, il est invité à un espace de pratique, d’action, de réaction et de mouvement. Il trouve, pas à pas, sa place dans cet univers étranger, devenant acteur des visions qui lui proposées.

La Bobine s’est installée au cœur de l’association bob théâtre en 2012 et développe des projets pour tout public dès la petite enfance. Elle s’attache à créer des espaces du sensible, de partage où la créativité et la circulation sont convoquées. Plasticienne du textile et metteuse en scène, Christelle Hunot met en volume, brode, coud, noue, tord, assemble et sculpte le textile. Dès son premier projet, elle a développé un univers personnel autour de tableaux, sous forme de livre ouvert, travail de scénographie par la mise en espace des œuvres. On y retrouve un personnage récurrent, Blanche, une petite fille qui, à travers ses paysages imaginaires, se reconstruit suite à un accident. Le corps, son réveil, le sommeil, la résilience, la renaissance peuplent ses propositions. La mémoire, l’intimité, le lieu d’habitation et le paysage sont questionnés au travers d’œuvres plastiques vivantes. Elle a présenté au TJP Sous les yeux de mon père, Petite mélodie pour corps cassé et Sous un ciel bleu sans nuage.

www.bob-theatre.com

Crédit photos Fanny Trichet

Known for her poetic approach to the body and her textile work, artist and director Christelle Hunot has created an immersive installation brought to life by performances. Everyone is free to wander around amidst drawings, sculptures, relics and embroidery, mannequins and costumes. The space on stage, both shared and intimate, takes us to the heart of the sensitive issue of child abuse.

Mit ihrer Poetik des Körpers und ihren textilen Kompositionen entfaltet die Plastikerin und Regisseurin Christelle Hunot eine immersive Installation, in der kurze Performances Akzente setzen. Jeder kann frei zwischen Zeichnungen, Skultpuren, Relikten und Stickereien, Schneiderpuppen und Kostümen umhergehen. Der intime, aber doch miteinander geteilte Raum ist die Bühne für ein starkes Thema: Kindesmisshandlung.

COMPAGNIE BOB THEATRE, LA BOBINE (RENNES) / MISE EN SCENE, CONCEPTION ET CREATION TEXTILE CHRISTELLE HUNOT / SOUTIEN AU PROJET DENIS ATHIMON / INTERPRETE NINA GOHIER / CREATION MUSICALE FRANÇOIS ATHIMON / CREATION LUMIERE CAROLINE GICQUEL / CONSTRUCTION DENIS ATHIMON ET BERTRAND BOUESSAY / REGIE LUMIERE NOLWENN KERLO